mardi 10 avril 2018

Tranches de vie... ( 26 )

après un weekend de printemps formidable revenons à nos moutons...



Joseph, à court de travail, partit aussi « s’ exiler » pour travailler en Meuse, dans le Haut-Rhin, du côté des frontières où l'on trouvait du travail mieux rémunéré que dans l'usine, pendant et peu après les années de la deuxième guerre et souvent il écrivait « simplement » à Louise et ses enfants pour leur dire son amour paternel et ses pensées affectueuses de mari et de papa lointain… Quelques écrits de ce type, souvent des cartes postales en noir et blanc, dont le texte était pratiquement toujours rédigé en langue allemande car c'était ainsi dans cette Lorraine ballottée, sont toujours dans ma « boite famille » dans la bibliothèque…
Après cette guerre, son fils et ses filles n'ayant pas été épargnés dans leur mental et touchés par les difficultés financières entre autres, il continua à forger avec Louise leur « forte » éducation religieuse tout en finissant de « construire cette réplique de Bethléem et de Jérusalem pour les intégrer au projet de « crèche » pour son exposition lors des fêtes de Noël dans cette belle et nouvelle église (cathédrale) du village.
Il réalisât ainsi le temple, avec son rideau rouge et sa coupole, au fond de l’ensemble, les « tables de la loi » étaient représentées et mises en valeur. Il construisit le palais de Pilate, l’une ou l’autre réplique de « bâtisse » que lui suggéraient les livres et documentations qu’il lisait et reproduisait… Pour finir l’étable devait être grande et serait à l’avant de l’ensemble. Les maquettes trôneraient sur plusieurs hauteurs et le « papier rocher » et les sapins de petite taille et quelque arbustes à feuilles caduc représenteraient les environs. Pour les personnages il les choisirent ensemble avec le curé et les représentants du « conseil de fabrique »… Il y aurait des animaux, des moutons de tailles différentes, des chameaux.. eh oui, un âne, un bœuf et puis tous les personnages : Marie, Joseph, Jésus bébé sur la paille dans une crèche, et puis les bergers, les rois mages, tous les visiteurs… et ensuite les anges… ces figurines en plâtre et en bois, des santons, bien que leur tailles étaient assimilables à des statuettes...
On réalisait, sur des tréteaux, des échafaudages, et des morceaux de bois, planches et poutres, une reconstitution paysagère en trois dimensions de ce qu’il imaginait avec l’aide de ses collègues, et qui prenait place un mois avant Noël dans le chœur gauche – celui, consacré à Marie, le chœur opposé l’était à Joseph… dans la nef de l'église. Il y avait des collines, on installait des sapins coupés dans la forêt, des grandes plaques de miroir figuraient les étangs, les lacs, des ponts en bois enjambaient des rivières en papier brillant, en fin de compte on n'avait aucun mal à croire que cela ressemblait vraiment au pays de Jésus... et à l'environnement de la nuit de la nativité. Pour aider, à l'éclairage de l'ensemble on se servait de lanternes au début. Par la suite des lumières électriques furent installées. Une « tirelire » humaine, un page de couleur servait à recueillir quelques sous et l'ensemble s'éclairait, c'est toujours pareil aujourd'hui, et il faut remercier les jeunes qui avec certains anciens qui s'appliquent ensemble, encore tous les ans, pour faire « survivre » cette coutume. Merci à eux pour leur passion et travail d'entretien et bien évidemment : Merci à Joseph !
Voilà qui rapporte un peu plus en détail ce que l'on m'a rapporté sur cette réalisation osée et réussie de mon grand - père Joseph !


photo ajoutée qui montre l 'environnement de la "crèche" , les palais et demeurres imaginées par Joseph...et l'orgue des débuts de Joseph en partie, la vierge de l'autel ainsi qu' une bonne partie de l'aménagement... il y en a d'autres, je les publierai vers Noël cette année...

nb : ce weekend nous avons été dans le village et mon ami JCD y exposait quelques anciennes photos, j'ai appris quelque chose de nouveau, nous avons habité à deux endroits du village, le premier en face de l'usine, j'en ai déjà parlé... mais je ne savais pas que notre deuxième logement, celui de l'ancienne école primaire se trouvait face au bâtiment et à la placette d' ancienne mairie et donc aussi de l'ancienne église du village réhabilitée en mairie lors de la construction de la "cathédrale" dont il est question dans mes "tranches de vie..."

Bonne semaine

3 commentaires:

  1. Voici donc le projet-passion révélé ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Joseph est vraiment un artiste, que c'est beau et bien réalisé !
    A une trentaine de kilomètres de chez moi, tout près de ma petite maison de vacances, dans le petit village de Chalencon, Paul Guillier expose chaque année en décembre la crèche qu'il a fabriqué de ses mains. Si cela t'intéresse, Doume, va regarder cette courte vidéo qui en parle : https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/2014/12/25/pour-creer-sa-creche-pogui-s-est-inspire-des-habitants-du-village-de-saint-andre-de-chalencon-619694.html. Je suis sûre que tu aimeras.
    Beau week-end à toi, et des bises.

    RépondreSupprimer